La CRS et la Berne fédérale

Un dialogue fondé sur la confiance

Fidèle à ses Principes fondamentaux, la CRS mène un dialogue de confiance avec les autorités et les élu/e/s au niveau local, cantonal et fédéral.

Journée mondiale: le Parlement donne son sang sur la Bundesplatz

Le don de sang est important, surtout en été, lorsqu'il y a une pénurie de donneurs. Le président Guy Parmelin, le vice-président Ignazio Cassis et de très nombreux parlementaires de tous les partis ont donné leur sang durant la matinée du 10 juin 2021 sur la Bundesplatz, face au Palais fédéral en session. «Je donne mon sang parce que le sang ne peut pas être produit artificiellement», a déclaré le président Parmelin. La journée d'action était placée sous le patronage du président du Conseil national Andreas Aebi et du président du Conseil des Etats Alex Kuprecht, membres de l'intergroupe parlementaire Croix-Rouge. Le don de sang sauve des vies !

Conseiller national et parrain d'une section de samaritains

Le Conseiller national Sidney Kamerzin est le parrain de la section valaisanne du Grand-Bisse des Samaritains, une organisation CRS - sur la photo avec son président Didier Naga. L'inauguration de nouveaux locaux fut l'occasion d’échanger avec des bénévoles engagés. 

Droit international humanitaire: échanges entre politiques, DFAE, Croix-Rouge et DDPS

Les conflits armés sévissent partout dans le monde. Dans certains cas, le droit humanitaire international est violé. Les conséquences humanitaires sont dévastatrices : des personnes protégées sont tuées ou blessées, des infrastructures civiles sont détruites, des populations entières sont déplacées et l'accès aux services de base tels que les soins de santé est difficile. Afin de limiter les conséquences de la guerre et de protéger les civils, le respect du droit international humanitaire doit être renforcé. Que fait la Suisse ? Le 12 août 2020, le Conseil fédéral a approuvé son premier rapport volontaire sur la manière dont notre pays met en œuvre le droit international humanitaire. Pour ouvrir le dialogue sur l'engagement de la Suisse, la Croix-Rouge suisse et la Direction du droit international public du Département fédéral des affaires étrangères ont organisé une table ronde en ligne le 18 novembre 2020.

Cet événement a donné lieu à un échange entre les représentants du gouvernement, du parlement (la Conseillère nationale Priska Seiler Graf et la Conseillère nationale Elisabeth Schneider-Schneiter, membres de l'intergroupe parlementaire Croix-Rouge), de l'armée, des milieux universitaires, des organisations non gouvernementales, des médias et des citoyens.

Conférence annuelle: la Présidente du Conseil national sur le futur du bénévolat

Le 17 octobre 2020, la conférence annuelle du Réseau Bénévolat s'est tenue à Berne. Au nom de 28 organisations, la Croix-Rouge suisse a remis à la Présidente du Conseil national Isabelle Moret un manifeste en faveur de la promotion et de la reconnaissance de l’engagement désintéressé. Les bénévoles fournissent une contribution essentielle à la bonne marche de notre société, et pas seulement en temps de crise. Un apport qu’il convient d’honorer.

«Sans le bénévolat, il semble que la Suisse serait hors service», a souligné la Présidente du Conseil national, également membre de l'intergroupe parlementaire Croix-Rouge

Réunis lors d'une table ronde, la Conseillère nationale Christa Markwalder et le Conseiller national Gerhard Andrey, membres de l'intergroupe parlementaire Croix-Rouge, Nicolas Galladé, responsable des affaires sociales de la ville de Winthertour et Aurélie Cavin, membre du Conseil suisse des activités de jeunesse ont posé les bases de la discussion sur le futur du bénévolat. «L'engagement volontaire fait partie de la recette du succès de la Suisse et mérite notre soutien politique» a déclaré la Conseillère nationale Christa Markwalder. «Les gens font du bénévolat là où leur cœur bat. En tant que société, nous ferions bien de réfléchir également sur le travail rémunéré porteur de sens», a ajouté le Conseiller national Gerhard Andrey.

Le Conseiller national Baptiste Hurni, nouveau président de la Croix-Rouge neuchâteloise

Après en avoir assuré la vice-présidence pendant huit ans, le Conseiller national Baptiste Hurni, membre de l'intergroupe parlementaire Croix-Rouge, a été nommé à l'unanimité président de la Croix-Rouge du canton de Neuchâtel. La CRS est honorée et ravie de pouvoir compter sur son engagement. La photo représente la rencontre entre le Conseiller national Baptiste Hurni, Président de la Croix-Rouge Neuchâtel, et les cadres du FC Asi Adax lors d'une action caritative durant la pandémie.

Match de football: les gagnants étaient le sport et l'humanité

Le 22 septembre 2020, le nouvellement créé FC Red Cross a joué contre le FC Nationalrat, l'équipe officielle du Conseil national et du Conseil des Etats depuis 1969, comptant parmi elle de nombreux membres de l'intergroupe parlementaire Croix-Rouge. Le match s'est terminé par une belle ​​​victoire du FC Nationalrat. Mais les grands gagnants de la soirée ont été le fair-play et la bonne humeur des deux équipes. Le président de la CRS Thomas Heiniger, le Directeur du Siège CRS Markus Mader, le membre du Conseil Croix-Rouge Marc Geissbühler et un cadre de haut rang de la DDC ont joué pour le FC Red Cross.​

La vidéo ci-dessus est un bon résumé de cette belle soirée sportive. Merci et félicitations à toutes les participantes et participants !

Le Conseiller national Philipp Matthias Bregy est le nouveau président central de REDOG

REDOG-chiens de recherche et de sauvetage, une organisation de la CRS, se réjouit que Philipp Matthias Bregy contribue à façonner son avenir avec succès. Le Conseiller national valaisan est bien introduit dans la politique, tant au niveau national que local. «Mon désir de m'impliquer dans une organisation humanitaire et le moment de la demande de REDOG correspondaient parfaitement», a déclaré Philipp Matthias Bregy. L'assemblée des délégués du 28 avril 2020 a également élu Markus Willi et Benjamin Tissot-Daguette, tous deux jusque-là membres du comité central de REDOG, en tant que vice-présidents. Les nouveaux membres du comité central sont Mike Wüthrich en tant que directeur adjoint de la section Recherche de personnes disparues et Monika Giarrusso en tant que présidente de la conférence des président-e-s des groupes régionaux. En savoir plus

Rencontre de la nouvelle co-présidence de l'intergroupe

Porter la tradition humanitaire suisse au parlement: le président de la CRS, Thomas Heiniger et le directeur du Siège, Markus Mader ont rencontré le 11 mars 2020 la nouvelle co-présidence de l'intergroupe parlementaire Croix-Rouge: la Conseillère aux Etats Johanna Gapany, la Conseillère nationale Flavia Wasserfallen et le Conseiller aux Etats Stefan Engler. Il manque sur la photo la Conseillère aux Etats Marina Carobbio Guscetti.

Charte Aide Sociale suisse: pour une approche conjointe de tous les acteurs de la société

Les cantons, les villes et les organisations d'entraide: tous soulignent l'importance d'une aide sociale saine et équitable. C'est un facteur décisif de stabilité sociale. Thomas Heiniger, président de la CRS, explique lors d'une manifestation de la Conférence suisse des institutions d'aide sociale (CSIAS) : «Pour nous, la promotion de l'humanité est centrale, de manière désintéressée. Ce qu'il faut, c'est une assistance sociale équitable et une approche conjointe de l'État, des organismes d'aide et de l'économie».

Le président de la CRS Thomas Heiniger et le président de la CSIAS, le Conseiller national Christoph Eymann, ambassadeurs de la Charte Aide Sociale suisse.

2 x Noël: grande solidarité avec les personnes touchées par la pauvreté

A l’occasion de l’édition 2019/2020 de «2 x Noël», la population suisse a fait don d’un total de 61 170 paquets, répartis en 59 400 colis cadeaux et 1770 colis en ligne. L’opération confirme ainsi son excellent résultat (60 000 paquets) de l’année dernière.
Le centre logistique de la CRS, à Berne, avait des allures de véritable fourmilière. De nombreux bénévoles, dont des membres de l'intergroupe parlementaire Croix-Rouge, étaient en effet sur place pour aider au déballage des colis remplis de produits du quotidien envoyés par les donateurs à l’occasion de la 23e édition de l’action «2 x Noël». Dorothee Minder, responsable CRS de l’opération, se réjouit du contenu des paquets, qui couvre chaque année un peu mieux les besoins effectifs en denrées non périssables et en articles d’hygiène: «Nous constatons que les donateurs savent de plus en plus de quelles marchandises nous avons réellement besoin. En conséquence, notre aide est toujours plus efficiente.» Une action organisée par la SRG SSR, Coop, la Poste suisse et la CRS.

  • Galerie de photos (élus du Parlement et du Conseil fédéral à l'action 2x Noël)

Visite de la Conseillère fédérale Karin Keller Sutter

La cheffe du Département fédéral de justice et police (DFJP), la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter, a pris connaissance des modalités de l’aide aux personnes en détresse lors sa visite à la CRS. A cette occasion, certains bénéficiaires lui ont relaté leur parcours personnel. «La capacité de ces personnes en détresse à prendre leur destinée en main, ainsi que la manière dont la CRS s’engage pour eux, m’impressionne», a déclaré la conseillère fédérale. Les personnes contraintes à l’exil sont extrêmement vulnérables. Elles cherchent dans leur pays d’accueil protection et sécurité. Il ressort d’études que 40 à 50% de l’ensemble des requérants d’asile et réfugiés en provenance de zones en guerre ou en crise souffrent de diverses séquelles traumatiques. Depuis plus de 24 ans, la CRS gère en leur faveur un Service ambulatoire pour victimes de la torture et de la guerre. Etats de stress post-traumatique (ESPT), dépressions, douleurs physiques, troubles anxieux et paniques, difficultés de concentration et de mémorisation, perturbations du sommeil et isolement social sont autant de symptômes fréquents chez le public cible.